Connexion
L'accueil d'un chaton


A quel âge faut-il adopter un chaton et comment le choisir?

 


- Quel est l’âge d’adoption idéal d’un chat?


La plupart des apprentissages et des acquisitions s’effectuent, chez le chat, avant l’âge de 2 mois.


Durant ses 2 premiers mois de vie, le chaton est très attaché à sa mère. Cette dernière lui procure sa nourriture, lui permet d’acquérir divers apprentissages dont la propreté et représente un être “rassurant” qui va aider le chaton, non seulement, à explorer son environnement sans crainte mais également à se sociabiliser à diverses espèces (notamment à l’espèce humaine)

Ainsi, même si le sevrage alimentaire débute vers 1 mois chez le chaton, il n’est pas conseillé de l’adopter à cet âge.

 

En effet, les divers apprentissages qu’il fait auprès de sa mère ne sont alors pas terminés et ce n’est que vers 2 mois qu’il devient autonome et parfaitement équilibré.

Adopter un chaton beaucoup plus jeune risque de décevoir le nouveau propriétaire qui pourrait se retrouver avec un chat  particulièrement peureux, agressif, violent durant les jeux ou encore hyperactif.

 


- Comment bien choisir le chaton que l’on souhaite adopter?

 

Il convient de vérifier que les conditions de développement du chaton que vous souhaitez adopter ont été idéales:

- Comme nous l’avons évoqué précédemment, un bon développement du chaton nécessite la présence de sa mère à ses côtés jusqu’à l’âge de 2 mois.
Ce chaton sera d’autant plus équilibré qu’il a été éduqué par une mère elle-même équilibrée et bien sociabilisée aux êtres humains.

- Sa mère doit également lui avoir appris à ne pas griffer ou mordre aux cours des jeux. Ainsi, il n’est pas “normal” que le chaton vous blesse les mains ou les bras lorsque vous le manipulez ou jouez avec lui.

-  Les expériences qu’a vécu le chaton au cours de ses 3 premiers mois sont très importantes:
Le chaton s’habituera très bien aux divers éléments (bruits, objets, environnements...) qu’il a rencontrés régulièrement durant cette période.
Il est donc intéressant d’adopter un chaton dont le milieu de développement est proche du milieu de vie dans lequel vous allez le faire évoluer :
Un chaton ayant vécu ses premiers mois dans un milieu pauvre en stimulations s’habituera très mal au sein d’une famille avec de jeunes enfants bruyants ou des espèces animales qu’il n’a jamais rencontrées auparavant et il risque alors de passer la majeure partie de son temps caché...
A l’inverse, un chat élevé dans un milieu très stimulant, comme un jardin, habitué à de grands espaces, à jouer avec toutes sortes d’insectes et de plantes, s’adaptera difficilement à une vie en appartement trop “calme”.

- Enfin, un chaton cohabitera très bien avec les différentes espèces animales qu’il a côtoyées de façon répétée entre l’âge de 2 et 7 semaines.  Ainsi, il sera bien familiarisé à l’homme s’il a été manipulé délicatement et régulièrement par les humains depuis son plus jeunes âge. De la même façon, il a toutes les chances de bien s’adapter dans une famille où vit déjà un autre animal s’il a été fréquemment mis en contact avec ce type d’animal avant ses 2 mois.
 

 


- Que faire si l’animal a été adopté très jeune?



Certaines situations ne permettent pas de laisser le chaton au contact de sa mère durant ses 2 premiers mois de vie. C’est le cas notamment pour un animal ayant perdu sa mère très jeune ou pour un chaton trouvé.
La famille d’accueil est souvent déçue par les troubles du comportement rencontrés ultérieurement chez cet animal qui a pourtant été  “biberonné” et “très câliné”. Le véritable problème réside, dans ces cas de maternage précoce par l’être humain, dans les difficultés de “communication” rencontrées entre l’humain et le chaton. Seul un chat est capable de communiquer aisément avec un chaton et de l’éduquer. L’idéal est donc de mettre en contact, le plus fréquemment possible, ce jeune chaton avec un chat adulte (qu’il soit mâle ou femelle) en parfaite santé et bien équilibré afin de lui assurer le meilleur développement possible.

 


- Comment bien accueillir ce chaton?

    - Alimentation et élimination


Le chat est un animal très attaché à son territoire et certaines règles sont à respecter pour que le chat se sente à l’aise dans son nouveau milieu de vie.
- la litière doit se trouver dans un lieu calme (éviter la proximité avec tout objet bruyant tel qu’une machine à laver...), accessible en permanence, et situé à distance de son lieu d’alimentation.
Cette litière doit rester particulièrement propre et si plusieurs chats sont présents dans une même habitation, l’idéal est que chaque chat puisse bénéficier de sa propre litière.

- Le chat est un chasseur qui, dans la nature, effectue un très grand nombre de repas de faible volume. Une alimentation en  libre-service,à l’aide de croquettes de bonne qualité, est donc le mode de distribution alimentaire qui s’approchera le plus de sa façon naturelle de s’alimenter.
La gamelle doit se trouver dans un endroit calme où le chat peut venir manger sans être dérangé.



   -  Apprentissages


- La propreté a logiquement été apprise par imitation de la mère et le chaton est généralement déjà propre lorsqu’il est adopté.

- Certaines règles de base pourront être apprises au chaton à son arrivée à la maison comme ne pas grimper sur les tables ou ne pas gratter la terre des plantes. Ces apprentissages se feront en lui donnant un ordre bref “non” et en détournant son attention vers une activité ludique (par exemple, jet d’une balle...). Le chat est, par ailleurs, sensible aux récompenses. Le féliciter  et le récompenser (caresses, croquettes...) aidera lors des séances d’apprentissages.

- Dès son adoption, il peut également être très intéressant d’habituer le chaton à toutes sortes de manipulations:
Ce dernier supportera d’autant mieux les futures contraintes qu’il a été  manipulé régulièrement très jeune. Il est conseillé d’apprendre à lui ouvrir la gueule (pour une administration ultérieure de cachets par exemple ou un brossage des dents), d’examiner régulièrement ses pattes, ses oreilles, ses yeux (ce qui facilitera les soins en cas d’otite, conjonctivite...). Jeune, il s’habituera facilement à être brossé ou à ce qu’on lui coupe les griffes...

 

 

- Comment procéder si un autre chat est déjà présent à la maison?


Le chat est un animal très attaché à son territoire.
L’arrivée d’un nouveau venu va nécessiter le partage de l’espace entre plusieurs chats. Le chaton doit être présenté de la façon la plus naturelle possible au chat déjà présent:

- il ne faut pas forcer le contact et toujours laisser la possibilité au chat vivant initialement au foyer d’aller se réfugier dans un endroit calme s’il le souhaite

- Intervenir le moins possible dans les relations entre les deux chats va permettre une répartition du territoire plus rapide et donc augmenter les chances d’une bonne cohabitation entre les deux animaux.

 

 


© Copyright Vetup 2011


Actualités
Mon compte
Inscription
Mon compte
Newsletter